Présentation
Visites

 369138 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FFMKR DES CÔTES-D'ARMOR

JEUDI 23 JANVIER  A  20h30

   à l' hôtel "Le Chêne Vert" à Plérin

- adhésions possibles sur place à partir de 20h15
soirée d'information : prescrire en tant que MK.


Campagne d'intimidation ! - par webmaster le 14/12/2013 @ 15:10

Attention la CPAM mène un campagne d'intimidation!

Certains de nos confrères ont été ou vont être convoqués par téléphone par la CPAM pour "activité trop importante"

Cette méthode nous semble suspicieuse, en effet lors de la dernière CSPR  (commission socio professionnel régionale) vos représentant départementaux ont insistés sur le fait qu'il serai plus que souhaitable que les confrères concernés par ces convocations reçoivent un courrier au moins 15 jours à 3 semaines à l'avance et que dans ce courrier il leurs soit proposés de pouvoir consulter leur dossier à l'avance et d'être accompagné par un représentant syndical et ou un avocat.

Nous leur avons également dit que le temps des plafonds d'efficience était révolu et que si le kiné respectait les référentiels aucun reproche ne pouvait lui être fait , sauf si suspicion de fraude et que dans ce cas cela concernait la commission des pénalités.

Il est juste d'entendre un confrère si la caisse trouve une anomalie dans les cotations, d'application des référentiels, mais par contre inacceptable d'agir comme ils le font, par intimidation, concernant nos activités, basé sur des informations de soit disant nouveaux logiciels dont on ne nous a même pas présenté le cahier de charge et les critères comparatifs d'exercices.

Donc merci de nous prévenir si vous êtes soumis à ce type de convocation, nous défendrons personnellement tous les adhérents FFMKR  victimes de ce type de démarche, il serait bon que la CPAM n'abuse pas de ce genre de relations suspectes avec des acteurs de la santé publique.

le président du 29 Nicolas Feist


Chère consœur, cher confrère,

Sans doute avez-vous entendu parler de l’article 32 du projet de réforme des retraites.

Les syndicats des professions paramédicales ainsi que ceux des professions libérales se sont opposés à cet article et poursuivent leur action afin d’en obtenir le retrait.

Une action en deux temps a été décidée par la majorité des syndicats représentant les administrateurs de la CARPIMKO.

1er TEMPS :

Une pétition vient d’être mise en ligne intitulée :

"Mme la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé et M. le Premier Ministre: STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’État"

Cette pétition doit recueillir un maximum de signature d’ici à jeudi 5/12.
Une signature électronique ne requière que 30 secondes.

Il suffit pour cela de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.change.org/petitions/mme-la-ministre-des-affaires-sociales-et-de-la-santé-et-m-le-premier-ministre-stop-au-pillage-des-réserves-de-la-caisse-de-retraite-des-paramédicaux-par-l-état

Voilà pourquoi il est important de signer en masse cette pétition :

« L'article 32 du projet de réforme des retraites a pour SEUL BUT INAVOUABLE de faire main basse sur les réserves des régimes complémentaires des professions libérales.

Ces réserves ont été constituées grâce aux efforts financiers des affiliés aux seuls fins de préserver le niveau de pension de tous les retraités de ces caisses, d'en assurer le paiement pérenne tout en maintenant un niveau de cotisations acceptable.

Le fruit de cette solidarité inter-générationnelle doit bénéficier à celles et ceux qui y ont contribué et ont bâti leur future pension sur ce principe.

Les paramédicaux affiliés à la CARPIMKO (Infirmiers, Masseurs Kinésithérapeutes, Pédicures Podologues, Orthophonistes et Orthoptistes) exigent le retrait de l'article 32. »

Pour obtenir encore plus d’impact et de signatures, vous pouvez partager sur Facebook votre engagement en cliquant ici : Pour partager la pétition sur Facebook

Ou adresser un mail à vos contacts les informant que vous venez de signer la pétition : « STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’État » et que vous souhaitez obtenir leur soutien
http://www.change.org/petitions/mme-la-ministre-des-affaires-sociales-et-de-la-santé-et-m-le-premier-ministre-stop-au-pillage-des-réserves-de-la-caisse-de-retraite-des-paramédicaux-par-l-état?share_id=bdGxtUzYzl&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

2ème TEMPS :
 
Organisation d’un Mass Tweet (envoi en masse de Tweet afin d’occuper les premières places dans le classement du jour des mots clés les plus utilisés en l’occurrence #retraitart32).
JEUDI 5/12 Entre 14H et 16H, il faut envoyer un maximum de Tweet et de Retweet avec le message suivant (à envoyer 4 fois car 4 destinataires différents) :
 
STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’Etat #retraitart32 http://ick.li/0Li6BZ @Minist_Sante
 
STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’Etat #retraitart32 http://ick.li/0Li6BZ @Matignon
 
STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’Etat #retraitart32 http://ick.li/0Li6BZ @jeanmarcayrault
 
STOP au pillage des réserves de la caisse de retraite des paramédicaux par l’Etat #retraitart32 http://ick.li/0Li6BZ @MarisolTouraine

 

Comptant sur votre soutien,

 

Confraternellement

 

Daniel PAGUESSORHAYE
Président de la FFMKR

info aux adhérents - par webmaster le 28/10/2013 @ 08:37

En juillet 2013 nous vous informions de la négociation, par la FFMKR, d’un nouveau contrat décès/invalidité auprès de la MACSF Prévoyance.  La volonté de la FFMKR est en effet que ses adhérents puissent bénéficier d’un meilleur capital en cas de décès ou d’invalidité totale et définitive. Ce capital est ainsi porté à 5.000 € au lieu de 4.575 €. Ce contrat a pris effet au 1er août 2013.
Pour confirmer ou modifier le, ou les, bénéficiaires de cette assurance nous vous invitons à remplir le formulaire en ligne (cliquez ici), de l'imprimer et de nous le retourner signé à l’adresse suivante : FFMKR – Service cotisations – 3 rue Lespagnol – 75020 Paris
 
Dans le cadre de la RCP-PJ, la FFMKR a également négocié un nouveau contrat groupe avec la MACSF – Le Sou Médical  afin de vous proposer une meilleure couverture et des services accrus pour un tarif similaire. Vous pouvez télécharger ici les avantages liés à cette assurance.
 
En cas de décès l’indemnité versée aux bénéficiaires sera doublée si vous souscrivez au contrat groupe FFMKR RCP-PJ /MACSF – Le Sou Médical
 
Si vous avez déjà un contrat auprès de la MACSF et souhaitez bénéficier des avantages procurés par le contrat groupe de la FFMKR, il vous faudra résilier votre actuel contrat auprès de la MACSF. La différence vous sera remboursée au prorata temporis par la MACSF
 
Pour plus d’informations sur ces assurances « décès/invalidité » et « RCP/PJ » vous pouvez consulter la page http://www.ffmkr.org/RCP-PJ2014.


Prise en charge des cotisations sociales améliorées :

Un kiné exerçant en EHPAD fonctionnant au forfait global, pourra intégrer ses revenus tirés de cette activité, dans le cadre de son activité conventionnée.

Taux minimal de télétransmission et taxation des feuilles de soins papier enterrés :

L’avenant n°4 indique que seuls, les masseurs-kinésithérapeutes qui refusent systématiquement de télétransmettre se verront appliquer une sanction conventionnelle.

La CSPD sera toujours consultée avant sanction.

Modalités de renvoi et dématérialisation des ordonnances mises en place :

L’envoi des ordonnances est une obligation légale.

Les ordonnances papier accompagnées de leur bordereau récapitulatif de transmission doivent être classées en trois catégories matérialisées par des enveloppes distinctes regroupées dans une même enveloppe : 

- Catégorie 1 : régime 01, toutes les CPAM, la CAMIEG et les sections locales mutualistes : tous les bordereaux récapitulatifs de transmission des FSE doivent figurer dans la même enveloppe (un bordereau par CPAM ou par section locale mutualiste), les ordonnances étant classées dans le même ordre que celui des FSE répertoriées sur le bordereau ; 
- Catégorie 2 : régime 02, MSA, et GAMEX : tous les bordereaux récapitulatifs de transmission doivent figurer dans la même enveloppe (un bordereau par caisse), les ordonnances étant classées dans le même ordre que celui des FSE répertoriées sur le bordereau ; 
- Catégorie 3 : RSI (03 et suivants) : tous les bordereaux récapitulatifs de transmission doivent figurer dans la même enveloppe en distinguant les assurés de chaque organisme conventionné, les ordonnances étant classées dans le même ordre que celui des FSE répertoriées sur le bordereau. 

L'avenant 4 officialise le protocole également inscrit dans l’avenant n°3 relatif à la phase d’expérimentation de la numérisation des ordonnances et de leur envoi électronique aux C.P.A.M.

A l’instar des autres professions de santé, une période de test sera mise en place. Si le test est concluant, la généralisation de l’envoi des ordonnances numérisées sera effective durant l’année 2014, à condition que les logiciels métier soient adaptés. L’aide pérenne sera majorée de 90 €.

Mises à jour des « tarifs des honoraires et frais accessoires » de la convention nationale.

L’indemnité forfaitaire de déplacement (IFP) s’applique uniquement à un acte de rééducation des maladies respiratoires obstructives, restrictives ou mixtes (en dehors des situations d’urgence) cotée AMK 8, mais dorénavant elle s’appliquera à ceux cotés en AMK 10.

 


Pillage de la CNAVPL - par Sophie Le Gall le 11/09/2013 @ 22:13

Le gouvernement veut piller notre régime de retraite.

 

Sans aucune concertation,ni discussion le gouvernement veut étatiser la CNAVPL et donc la CARPIMKO qui en dépend .

Il pourra ainsi contrôler notre régime de base , mais plus grave encore notre régime complémentaire.

Il veut donc piller les 20 milliards d'euros de réserves constituées par les libéraux eux mêmes, pour renflouer les régimes spéciaux qui eux ne subissent aucun changement, ni en durée de cotisation , ni en en âge de départ à la retraite(10 ans de moins en moyenne que les libéraux).

Après l'injustice des compensations nationales, les kinésithérapeutes risquent encore une fois d'être les dindons de la farce.

La FFMKR entend bien s'opposer vivement à ce projet inique.

 

Sophie LE GALL(FFMKR)


Nouveaux référentiels - par webmaster le 19/08/2013 @ 17:04

03.08.13

Deux nouveaux référentiels sont parus au JO du 3 août 2013, que vous trouverez joint, et sont applicables à compter du même jour. 

 

*    Dans le cadre de la prise en charge d’une cervicalgie non spécifique sans atteinte neurologique:

             Demande d'Accord Préalable: à partir de la 16e séance

                                                             Et à partir de la 31e séance, si 30 séances pour cervicalgie non            spécifique sans atteinte neurologique ont été prises en charge dans les 12 mois précédents.

 

*    Après fracture de l’extrémité distale des deux osde l’avant- bras

             D.A.P. à partir de la 26e séance.


Du nouveau pour nos adhérents - par webmaster le 07/08/2013 @ 11:26

   07.08.2013

    En voila une bonne nouvelle !

                                Il n'y a pas que des hausses en août, la FFMKR  vient de renégocier pour ses adhérents     le contrat d' assurance décès  inclus dans sa cotisation,  dont le montant de l’indemnité s’élevait à 4575 €,      à partir du 1er août 2013 le montant de l’indemnité est porté à 5000 €.

           Cette assurance sera désormais souscrite auprès de la MACSF.

        Et voila une raison supplémentaire d'adhérer à la FFMKR par le biais de ses bureaux départementaux,  toujours à votre disposition pour défendre votre situation à l'échelon local.


IFMK de Brest - par J-Y Tramoy le 16/07/2013 @ 00:22

15 juillet 2013

 

Un article paru dans le quotidien Le Télégramme de Brest (09 juillet 2013), traite de l'« IFMK* de Brest adossée au CHU », avec le titre alléchant : « Ecole de kiné. Les frais de scolarité offerts à des étudiants ».

Où l'on annonce que le Conseil Régional, dans sa grande bonté et dans son souci d'équité avec l'IFMK de Rennes, a fixé le montant de la scolarité à « 6.000 euros par année (pour un coût réel annoncé de 8.000 euros) », à condition que, « en contrepartie, les bénéficiaires étudiants devront trois ans de service dans l'établissement qui les aura recrutés (à défaut, ils devront rembourser) ».

Plusieurs réflexions à ce propos.

  1. Le montage de cette IFMK est à l'initiative du CHU de Brest, dans le plus grand secret au départ, parce que la cadre masseur kinésithérapeute de l'hôpital (par ailleurs syndicaliste CFDT, très fortement opposée à la création du Conseil de l'Ordre, etc … et surtout pas engagée pour la défense de sa propre profession) s'est arrogé le droit de fixer elle-même les conditions de création de cet IFMK, et « arrangée » en amont avec les STAPS de Brest et de Rennes pour faciliter l'entrée à ceux-ci dans l'IFMK : un comble ! Quid des syndicalistes spécifiques de la PROFESSION (libéraux et salariés) ?
  2. Le CROMK* Bretagne a tenté de réunir tous les protagonistes lors d'une table ronde (le CHU Brest représenté par sa directrice Ressources Humaines et sa trop « fameuse » cadre MK, le doyen de la Faculté de médecine de Rennes, les directeurs des STAPS Rennes et Brest, la présidente et des représentants du Conseil Régional, le directeur et des formateurs de l'IFMK Rennes, trois élus du COMK, et moi-même parce que je m'étais imposé en tant que président de l'URPS*).

Lors de cette réunion, le Conseil régional avait annoncé avoir pensé prioritairement à supprimer le concours d'entrée (en passant par la PACES*) et à rendre gratuites les études à Brest ; mais le déséquilibre avec Rennes (payant) ne le permettait pas. D'où une proposition de pratiquer une médiation de 50 % entre les deux instituts, qui depuis s'est transformée en une petite réduction symbolique de soit disant 2.000 euros dans les deux IFMK. Restent à charge de l'étudiant 6.000 euros annuels tout de même. On est loin de la gratuité promise initialement, des 50 % envisagés ensuite, … parole de politique.

On peut noter ici l'injustice commise envers les élèves MK (car il ne s'agit que d'élèves, pas d'étudiants dont ils n'ont ni le statut, ni les avantages), qui ne bénéficient pas de la généralisation de la PACES (pourtant expérimentée depuis 1989 dans plusieurs dizaines de sites français). Il y a volonté manifeste de nuire au désir de promotion des MK en leur refusant le niveau Master, en leur refusant les statut d'étudiant, en leur imposant un prix de scolarité très élevé … tandis que les « carabins » bénéficient de la gratuité de leurs études, d'un salaire pendant leur formation à partir de l'externat, et d'autres avantages de stage de formation en cabinet libéral.

Aujourd'hui le Ministère va plus loin en orientant les futurs élèves MK vers une filière strictement paramédicale partagée avec les autres paramédicaux, … jusqu'aux aides-soignants. On peut affirmer que l'avancée prévue se transforme en déroute ! Pourquoi ? Parce que …

  • seuls les syndicats professionnels spécifiques s'intéressent à la formation initiale et continue des MK : les MK salariés ou libéraux ne s'en inquiètent pas et ne font pas corps autour de leurs représentants, préférant les vilipender quand leurs objectifs personnels ne sont pas atteints.
  • Les salaires d'entrée dans les hôpitaux ou centres de soins sont si peu attractifs (et la progresssion si faible !) que rembourser les études par le biais du salariat est mission impossible. La solution idéale : payer ses études et retrouver sa liberté aussitôt le diplôme en poche. Une erreur de casting pour les promoteurs de l'opération.

Alors,  « Ecole de kiné. Les frais de scolarité offerts à des étudiants », une réalité ? Peut-être … mais elle est mensongère dès son énoncé !

La FFMKR travaille au dossier de la formation initiale depuis des années, et n'accepte pas que les MK soient casés d'office dans une filière paramédicale dont ils ne pourraient s'extraire, abandonnant ainsi l'espoir d'une visée universitaire et d'une classification professionnelle revalorisée par l'obtention du Master. Ce sera encore un objectif prioritaire pour cette année, … avec l'aide des MK salariés et libéraux.

Jean-Yves TRAMOY.

Conseiller Fédéral Bretagne FFMKR.

 

*IFMK : Institut de Formation en MassoKinésithérapie

*CHU : Centre Hospitalier Universitaire

*CFDT : Confédération Française Démocratique du Travail

*STAPS : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

*CROMK : Conseil Régional de l'Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes

*URPS : Union Régionale des Professionnels de Santé Masseurs Kinésithérapeutes

*PACES : Première Année Commune aux Etudes de Santé

 

 


Résultat des élections de la CARPIMKO - par J.Y Tramoy le 08/07/2013 @ 23:24

Soyons clairs !

 

La chronique de Jean-Yves TRAMOY,

Conseiller Fédéral de Bretagne FFMKR.

 

Les élections à la CARPIMKO* (06 juillet 2013) viennent de consacrer une large victoire de la liste FFMKR avec 41,55 % des suffrages exprimés, installant ainsi trois de nos quatre candidats au conseil de la Caisse. A la suite de ce scrutin, le conseil de la CARPIMKO comporte six élus, trois de la FFMKR et  trois autres de l'Union, déjà installés lors des élections de 2010.

La liste « Rassembler et agir », patronnée par la FFMKR et soutenue par plusieurs associations professionnelles, a « surfé » sur l'expérience de Françoise DEVAUD, antérieurement présidente de la CARPIMKO, qui avait beaucoup oeuvré en son temps pour améliorer les prestations de la CARPIMKO et permis d'obtenir la vice présidence de la CNAVPL*. La FFMKR retrouve heureusement la place qui était la sienne, et la nouvelle équipe travaillera à remettre la Caisse sur les bons rails après les atermoiements négatifs manifestés par les représentants de l'Union pendant leur mandat.

Les nouveaux administrateurs FFMKR, Gilles DORSO (Orléanais), Corinne FRICHE (Lorraine), et Didier DAVID (PACA), rejoignent les 17 autres administrateurs de la CARPIMKO. Leurs 3 suppléants sont Sylvie DESALEUX (Picardie), Sébastien GUÉRARD (Languedoc Roussillon) et Christian CHATRY (Pays de Loire). Seuls non élus par le jeu de la proportionnelle : Sophie LE GALL (Finistère) et son suppléant Philippe LEVANNIER (Ile de France).

Remercions particulièrement Sophie LE GALL, présidente d'honneur FFMKR du Finistère, très investie lors de la campagne électorale pour présenter le programme de la FFMKR et expliquer les mécanismes de la caisse de retraite des masseurs kinésithérapeutes, et qui a su insuffler son dynamisme aux auditeurs présents lors des réunions départementales.

Bravo à tous les délégués bretons qui ont « mouillé le maillot » pour assurer la victoire de la liste FFMKR, en convoquant des réunions dans tous les départements.

Un regret toutefois : sur 56.337 MK inscrits, seuls 14.325 ont voté (12.242 exprimés), soit 25,4 % de la profession. C'est un progrès patent par rapport aux éditions précédentes, mais notoirement insuffisant quand on considère les hausses de cotisations programmées et la réforme des retraites lancée par le gouvernement. La mission prioritaire de nos élus sera de militer fermement au sein de la CARPIMKO et de la CNAVPL pour faire respecter les droits des masseurs kinésithérapeutes et réclamer une meilleure justice dans les compensations entre les différentes professions libérales et entre les différentes Caisses de retraite.

Après ces élections CARPIMKO, la FFMKR conforte sa position de syndicat majoritaire de la profession, et affirme sa volonté de représenter au mieux les masseurs kinésithérapeutes dans les instances de l'Assurance Maladie, des ARS, des CPAM. Merci à toutes celles et à tous ceux qui adhèrent, et qui entendent l'importance des actions engagées par la FFMKR dans l'intérêt de la profession toute entière.

 

*CARPIMKO : Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs kinésithérapeutes, Pédicures podologues, Orthophonistes et orthoptistes.

*Union : réunion du SNMKR et de OK.

*CNAVPL : Caisse Nationale Autonome Vieillesse des Professions Libérales, dont l'une des composantes est la CARPIMKO.

*Au scrutin, 4 listes présentaient des candidats : la FFMKR (41,55 %), l’Union (36.17 %), Alizé (18,92 %) et Action retraite (3,37 %).


 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin

Cliquez-ici et visitez notre site macsf.fr

^ Haut ^